Présentation:

Mayeul LOISEL est né le 21 Mars 1975, à LANDIVISIAU (Bretagne), FRANCE. Il travaille en tant que musicien (Violon, Oud) et comédien (visuel, masque) avec différents groupes de musique et compagnies de Théâtre (de salle ou de rue) ou encore de cirque. Sa musique est faite d’influence traditionnelle, Classique et Jazz depuis l’Inde à L’Egypte, en passant par la Turquie ou la Roumanie.  Il se passionne pour les musiques Tsiganes et musiques du monde qui traversent les frontières et mélangent les gens et les genres. Cette musique prend tout son sens et sa sensibilité au travers des ses compositions personnelles (L’EPICERIE quartet, KhAmSiN, Mayeul LOISEL Quartet qu’il met au service du théâtre visuel ("Hôtel des Hortensias"/THEATRE DES MONSTRES; "Avec Fraternité"/THEATRE ROUGE), du théâtre parlé ("En attendant le petit poucet"/CIE ECLAIRCIE) du conte, de la danse (cie Idéosphère "Toys"), du clown (Cie POCHEROS avec Adèll Nodé Langlois "Carnets d'une voleuse", de la jonglerie ("L'Air de Rien"/CIE MANIE), et Cie Au fil du vent "Le bout du fil n'existe pas" avec Johanna GALLARD et 6 poules funambules elles aussi.

 

Après un parcours en fac d'Arts Plastiques (Maîtrise Rennes 2) il décide, en 1998, de vivre de sa musique et s'installe à DIJON pendant 10 ans: Il y travaille la musique des balkans et la musique orientale ainsi que des compositions personnelles au sein d'ERFALE, SAALEK ORKESTAR, SAALEK SOUND SYSTEM et L'EPICERIE (Quartet).

 

En juillet 2010, il revient habiter en bretagne tout en continuant les différents projets autour du cirque: CIE POCHEROS/CARNET D'UNE VOLEUSE, CIE MANIE/ AIR DE RIEN.

 

En Mars 2013, "KHAMSIN" voit le jour avec un violon à pavillon (Violon-trompette) accompagné de Vivien HAUTENAUVE au trombone et Nicolas BENESRAIS au soubassophone autour d'un repertoire traditionnel des balkans à la turquie.


A partir de décembre 2015, "BARAKA" fanfare funk, avec un oud et des cuivres, promulgue la chance en soi dans les rues et festivals.

https://www.facebook.com/Fanfare-BaraKa-749247125203262/

En juin 2014, il rencontre la cie Idéosphere (Danse, musique, cirque et théâtre) et intégre l'équipe en tant que musicien et comédien sur la création "toys".


En juin 2016, il rencontre Johanna GALLARD et la cie Au fil du vent pour la création de "Le bout du fil n'existe pas" avec 6 poules elles aussi funambules ( Création mars 2018).


En 2017, c'est aussi la mise en forme de Mayeul LOISEL Quartet, à partir d'un répertoire de compositions personnelles, avec Nicolas BESNERAIS à la contrebasse, Charles BORDAIS au piano et Nicolas POINTARD à la batterie.


Il fonde et dirige sa propre compagnie sous le nom de L'OISELLERIE depuis août 2016, afin de produire, diffuser et créer des spectacles  vivants, encadrer des ateliers de pratiques artistiques (Okestre Eklektik, Théâtre, Arts Plastiques) et organiser un carnaval à Commana.

 

Il s'est formé musicalement auprès de Nedim NALBANTOGLU : Etude du Violon (Musique Balkans et Tsigane Turque, rythmes composés à PARIS), de Christophe DACHARY : Violon Classique (CNR de Dijon), de Chantal GROUIN : Violon Classique, Ecole de Musique RENNES et de Omar BEN OMAR : Travail des modes Arabes. Il a suivi des stages auprès de Ravi PRASAD, Jean Patrick HELARD, Henri TOURNIER.

 

Il se forme au MASQUE (Sans parole) au sein du THEATRE ROUGE et en stage avec Mario GONZALEZ.

 

Il a emporté son violon sur les routes, jusqu'à PARIS (Satellit Café), LILLE (Le Biplan), CLERMONT FERRAND, STRASBOURG, MULHOUSE, MONTPELLIER, ARLES, CHAMBERY, LYON, SORBIERS, CAMBRAI, DIJON (L'Atheneum, à la Vapeur, zénith, Parvis saint Jean, Plateau Fnac, Harmonia Mundi, Bistrot de la scène, D'JAZZ en Jardin, Les Nuits d'Orients), NEVERS (Petit Théâtre, Les accros de ma rue, La maison de la culture, Le café charbon ), RENNES, Saint DIZIER (Haute Marne Jazz Festival, Festival de rue AURILLAC, CHÂLON, SOTTEVILLE, Rencontres de MONTHELON (89) ... ainsi qu'en CORSE, HOLLANDE, ALLEMAGNE, AUTRICHE, BELGIQUE, MAROC (Rabah), WASHINGTON (USA).